• "Il a surtout confiance en lui-même": un an après, Olaf Scholz toujours aussi énigmatique

    Il y a 1 mois - Par L'Express

    Olaf Scholz ne cite pas la France dans ses grands discours sur l'Europe. Pour défendre les intérêts des industriels allemands, il rend visite en cavalier seul au président chinois. Alors que l'Europe est en quête de plus de souveraineté, il lance un bouclier anti-missile européen sans la France... Jamais, depuis l'ère de Gaulle-Adenauer, un chancelier allemand n'avait autant irrité Paris par son manque de tact et de communication. Depuis, la méfiance entre les deux capitales est à son comble. "A Berlin, on soupçonne Paris de vouloir doubler les Allemands. A Paris, on pense que Berlin...
    Lire la suite ...