• Espionnage : Huawei dénonce « l'écran de fumée » des Etats-Unis

    Il y a 3 jours - Par Les Echos

    Le groupe chinois a nié, ce vendredi, pouvoir accéder aux réseaux des opérateurs télécoms via des « portes dérobées » utilisées par les gouvernements pour la mise sur écoute. Les Etats-Unis estiment le contraire et viennent de partager leurs informations avec l'Allemagne et le Royaume-Uni.
    Lire la suite ...