• Cyberharcèlement: "Il ne faut pas tout accepter d'une personne au prétexte qu'elle est prétendument célèbre"

    Il y a 11 jours - Par France TV info

    "Les jeunes filles se sentent un peu estimées, valorisées par le fait qu'un youtubeur ou une personne connue s'intéresse à elles", estime l'adjudante-cheffe Jean-Privat de la brigade de prévention de la délinquance juvénile de l'Essonne.
    Lire la suite ...