• La réforme du Conseil de sécurité, serpent de mer réveillé par Emmanuel Macron à l'ONU

    Il y a 6 jours - Par Le Figaro

    Le chef d'État a proposé mardi une meilleure répartition géographique des membres permanents et une suspension du droit de veto en cas de crimes de masse. À l'heure des tensions avec la Russie, toute réforme semble sérieusement compromise.
    Lire la suite ...