• Islamisme : le danger de la tolérance envers les intolérants, par Abnousse Shalmani

    Il y a 12 jours - Par L'Express

    L'islamisme ne s'articule plus que du bout des lèvres. D'ailleurs on ne dit plus "islamisme", mais "islamisme radical". Comme on ne dit plus "taliban", mais "taliban ultraconservateur", comme si un taliban pouvait être autre chose, comme si l'islamisme n'était pas une idéologie précise, théorisée depuis les années 1920 et mise en pratique depuis la révolution islamique d'Iran de 1979. Cela relève de la pensée magique : en murmurant "islamisme", on en viendrait à bout, en distinguant "islamisme" et "islamisme radical", on apprivoiserait ceux qui veulent remplacer les lois de la République...
    Lire la suite ...